Etre bénévole : faire sans obligation et gratuitement

samedi 15 décembre 2018


Mercredi dernier était la journée internationale du bénévolat et si vous ne le saviez pas, maintenant c’est le cas. Le bénévolat a un grand champ d’action qu’il soit auprès d’associations animalières, culturelles, humanitaires, de personnes en situation de handicap ou âgés, sportives... Pour en venir à ce dernier, en France, on estime à 3,2 millions de personnes qui font du bénévolat sportif soit une valeur approximative de 5 à 10 milliards d’euros de leurs actions si elles étaient amenées à être rémunérées. Ces bénévoles sont les personnes qui encadrent les enfants lors de leurs activités sportives du mercredi après-midi, qui dirigent les associations sportives de vos villes, qui sont arbitres ici et là, celles qui vous guident et vous accueillent lors de grandes manifestations sportives. Aujourd’hui, le sport ne pourrait pas vivre, en France et dans le monde, sans la mobilisation de ces bénévoles du coup j’ai décidé à mon tour de me porter bénévole : pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo en 2020. 

Je sais ce que vous vous dites « Tu ne t’engages pas à grand chose Romane c’est dans plus de un an et demi », vous n’avez pas tort et alors? La vérité c’est que cette idée d’être bénévole pour un grand événement me trottait dans la tête depuis un moment mais les occasions n’ont jamais été les bonnes. Pour le dernier Euro, je bossais dans une boîte partenaire national. Pour la Coupe du Monde feminine -20 ans, j’étais à un mois du début de mon événement et ne pouvais pas m’absenter deux semaines pour en faire parti. Pour la prochaine Coupe du Monde féminine, je suis en plein rendu de mémoire... de groupe (oui je n’ai toujours pas compris l’utilité d’un mémoire collectif mais bon je fais ce qu’on me dit) et je ne peux pas dire à mes collègues que j’ai mieux à faire que de rédiger ma partie et faire des Skype sous prétexte que je suis bénévole. Vous l’avez compris, bien qu’être bénévole pour un grand événement dans son propre pays est une chance et a de nombreux avantages (comme le logement et les transports), j’ai décidé de saisir une occasion à l’étranger. Attention, pour l’instant je n’ai « que » postulé mais c’est un bon début dans ma démarche.

Pourquoi Tokyo ? Parce que je suis super curieuse de découvrir la culture japonaise.
Pourquoi les Jeux Olympiques/Paralympiques et pas la Coupe du monde de rugby 2019 ? Parce que ce sera l’édition d’été juste avant Paris 2024 et que j’ai en tête l’accueil et la joie des bénévoles lors de Londres 2012 et j’ai un peu envie d’être moi aussi, ce bénévole qui transmet sa joie de participer à son échelle à la plus grande manifestation sportive du monde. 
Humainement, je pense que cela doit être une expérience aussi forte qu’une action humanitaire. C’est rencontrer de nouvelles personnes, découvrir une nouvelle culture, faire une mission qui n’a peut-être rien en rapport avec votre activité professionnelle et je pense que ça nous apprend beaucoup de choses sur nous même en sortant de notre zone de confort. Il y a des personnes qui sont bénévoles d’événement en événement, qui saute dans un train ou un avion dès qu’ils peuvent, qui sont des habitués. Je n’ai pas envie d’être une habituée parce qu’au delà du bénévolat lors d’un événement sportif, ce que j’aime encore plus c’est être dans la création de l’événement et le feu de l’action mais une fois, pour voir, pour vivre, pour tester comme on dit, j’aimerai moi aussi être bénévole. J’ai lancé la première bille, je me suis inscrite alors on verra si cette aventure ira au bout. Sur le long terme, je pense aussi à rejoindre une association sportive pour l’accompagner dans son développement et dans sa structuration. Je ne serai certainement pas celle qui coachera les gamins mais je pense qu’une petite main en plus, ici et là pour des tournois ou de la logistique, c’est toujours le bienvenu. Je mûris un peu l’idée et si je saute le pas, je vous tiens au courant.

Puis si ça vous donne envie vous aussi de vous lancer dans le bénévolat et de partir à Tokyo pour les Jeux Olympiques et/ou Paralympiques 2020, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 21 décembre.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Copyright © 2017 Vis en rousse
Web Savvy Designs. Out of the FlyBird's Box.